Tuto n°1, famille recomposée : comment expliquer que 3 + 2 enfants = 4 en moins de 10 minutes.

Vous avez une famille recomposée (donc complexe) et vous appréhendez chaque nouvelle rencontre et son inévitable phase de présentation ?

En effet, lors d’un mariage ou d’un dîner auquel vous êtes invité avec toute votre smala, à table, la simple question anodine « vous avez combien d’enfants? » peut rapidement virer à la catastrophe.

Comment ne pas se perdre dans des explications foireuses quand vous en avez 2 du même âge mais qui ne sont pas jumeaux, quand vous dites en avoir 4 mais que l’un d’eux est chez son père car c’est sa semaine, quand l’un des enfants ne vous ressemble pas du tout et pourrait être le fils du facteur, quand l’âge de l’aîné de la fratrie reconstituée suppose que vous l’ayez eu à 15 ans ou bien encore quand vous vous lancez dans des calculs d’apothicaires du style : « il a 3 enfants, moi deux mais en tout on en a 4 (On vous laisse plancher sur le sujet d ailleurs…)!

Voici un tuto fait pour vous qui va vous simplifier la vie!

Plan A : Dites la vérité crue !

Cette technique impose de dire toute la vérité, rien que la vérité, même si c’est tordu ou s’il faut révéler des secrets de famille.

L’avantage : conscience tranquille garantie !

Le risque : avoir l’effet d’un somnifère sur votre interlocuteur ou pire, tomber sur un psy qui va vous faire payer la consult.

Plan B: Dégainez un arbre généalogique !

Sur une feuille A4 ou A3 selon le nombre de mariages et d’ex impliqués, dessinez l’arbre généalogique de votre vie et plastifiez le tout afin de rendre la fiche pérenne.

L’avantage : pas besoin de parler, plus qu’à dégainer en cas de question.

Le risque : passer pour un psychorigide, voire un psychopathe (se balader avec un arbre généalogique, tout de même.)

 Plan C : Mentez et inventez-vous une vie totalement rocambolesque !

Profitez de cette question pour prendre une vraie respiration, et construisez-vous une vie fantaisiste et abracadabrante . Abondez bien en détails surtout, pour faire plus crédible. Par exemple, placez un tournage avec Tarantino, un kidnapping par des extra-terrestres, un ouragan bravé avec brio ou une maladie incurable qui n’a pas eu raison de votre amour. Expliquez que le 2e est finalement plus âgé que le premier alors qu’ils sont 4 parce que l’un d’eux est précoce (comme toute la famille d’ailleurs – c’est toujours bon de s’auto-congratuler- ), et que le premier mariage a donné lieu à 3 enfants dont une paire de jumeaux mal assortis à cause des gènes des aïeux, ce qui fait un total de 5 les semaines paires. Oui, on sait, tout cela n’a aucun rapport ni aucune logique, mais perdre votre interlocuteur fait partie de l’astuce (une sorte de technique d’hypnose, comme vous l’aurez compris).

L’avantage : vous allez réviser vos maths. (Ou pas)

Le risque : ne plus du tout réussir à vous arrêter tellement c’est bon.

Plan D : Courez en urgence aux toilettes en prétextant une grosse colique ou pire, une gastro.

L’avantage : libéré(e), délivré(e) !!!

Le risque : un jour, il faudra bien en sortir, des toilettes…

Voilà pour les quelques astuces, mais c’est sûr, il doit y en avoir d’autres. N’hésitez pas à nous envoyer vos suggestions afin de briller en toutes circonstances avec votre joyeuse famille recomposée !

Et surtout, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir tous les merveilleux articles de Parent Epuisé et toutes ses astuces imparables… C’est par ici !

 

BOUTON-INSCRIPTION-2