Pourquoi la musique n’adoucit pas les moeurs.

Allez, avouez-le. Vous rêvez d’avoir un enfant musicien, qui vous bercera et vous fera danser au rythme de son inspiration. Attention ! C’est un piège ! Avant de vraiment sauter le pas et de lui présenter son futur instrument, réfléchissez bien. Car il y a de nombreux dommages collatéraux. Et tous les instruments ne se valent pas. Voici quelques règles à bien prendre en compte avant de vous y aventurer:

  • Il y a certains instruments de musique qu’il faut éviter à tout prix : violon, clarinette, batterie, trompette. Parce que tout ça, c’est très beau, mais au bout de 9 ans de pratique (même si c’est un petit génie, ce dont on ne doute pas maintenant que vous avez fait ce test 100% scientifique )
  • Ne vous faites pas avoir. Certains instruments coûtent vraiment un bras. Essayez de le mettre à la flûte à bec. Ou aux castagnettes. Allez, on peut aussi opter pour le triangle, soyons fous.
  • Niveau bruit, il faut quand même y penser. Surtout si le petit décide d’être assidu à 5h du matin le dimanche. Ce qui n’est pas à exclure. On bannira tout particulièrement la batterie, et tout type de percussion, à moins d’opter pour une version électrique.
  • C’est bien joli d’avoir un instrument, mais maintenant, il va maintenant falloir le faire travailler. Et là, bon courage. Si vous ne savez pas lire les notes, sachez le, c’est vous qui allez bosser.
  • Qui dit instrument dit audition de fin d’année. Et ça, on ne sait pas si c’est mieux ou pire que la fête de l’école, mais ce qui est sûr, c’est qu’on va se taper au moins 10 violonistes première année avant de voir le nôtre, et ça, c’est une sacrée épreuve pour les tympans.
  • Le mettre à un instrument, c’est également prendre le risque de ruiner votre belle relation de voisinage à tout jamais. Car oui. Ca n’est jamais la bonne heure. Jamais le bon ton. Jamais. Et vous n’aurez plus de plan B quand la nounou vous plante. Aïe.
  • Bon, mais soyons positifs. Il y a quand même un instrument de musique vraiment cool, pas cher, toujours dispo et pas assez utilisé: la voix. Mettez le au chant ! Comme ça, il pourra enfin vous chanter Libérée, Délivréeeee sans fausse note. C’est toujours ça de gagné.

Alors, vous avez trouvé l’instrument de rêve pour votre chérubin ? N’hésitez pas à nous envoyer vos vidéos, on sera ravis de les partager. Et si vous avez des bons plans, on est preneurs.

En attendant, téléchargez donc nos merveilleuses fiches d’activités qui maintiendront votre progéniture loin de toute velléité musicienne. Il suffit de s’inscrire par ici !